Conformément à l’article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne.


La réglementation thermique 2012 est applicable à tout les nouveaux permis de construire depuis le mois d’octobre 2011 pour tout les bâtiments du secteur tertiaire et à usage d’habitation dans les zones ARNU et à partir de janvier 2013 pour toutes les autres constructions et donc pour les maisons en bois, même si les constructeurs l’ont déjà adoptée pour la majeur partie de leurs réalisations.

Dans la réglementation thermique 2012, on peut distinguer 3 grands point important :

  1. l’efficacité énergétique : cette exigence impose une limitation des besoins en énergie pour les composantes liées à la conception de la maison en bois (chauffage, refroidissement et éclairage).
  2. la consommation énergétique de la maison : La consommation en énergie primaire doit être inférieure à  « Cepmax » dont la valeur est fixée à 50 kWhep/m²/ an modulable : Cepmax = 50 × Mctype × (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + McGES)
  3. La température intérieur de consigne (TIC) : qui est la température  ambiante à ne pas dépasser, et cela sans avoir recours à un système actif de refroidissement.

Tout ceci entraînera de plus en plus l’adoption de la maison bois, qui s’avère à tout égard avantageux, car le bois est un très bon isolant thermique grâce à ses petites alvéoles remplis d’aire. C’est aussi pourquoi, le bois est actuellement beaucoup employé dans la construction des maisons passives ou à énergie positive. Grâce à l’isolation de la maison par l’extérieur, on sait maintenant facilement traiter le problème des ponts thermique, tout en profitant de l’inertie du bois.

Les pouvoirs publics Français souhaitent également globaliser le seuil de consommation énergétique de 50KWh/m²/an, en ne le calculant plus en fonction des régions, comme c’était le cas avec la RT 2005. Rappelons que la norme Très Haute Performance Energétique (THPE), qui prévoyait la diminution des consommations énergétiques des bâtiments de 20%, a été mise en place depuis 2010.

Liens utiles : prix diagnostic immobilier